2°) Les conséquences physiques dues aux jeux vidéos

     

    Les conséquences physiques les plus courantes sont :  

  • l'amaigrissement du à un trop grand intérêt pour le jeu. Certains joueurs affirment " oublier "de s'alimenter .

         Il existe aussi des cas extrêmes comme dans le cas de ce chinois agé de 30 ans qui est décédé dans un cybercafé en 2007, après avoir joué 72 heures sans           interruption , sans dormir et sans manger.

  • ou au contraire, nous pouvons rencontrer des cas d'obésités ou de surpoids à cause du délaissement des activités sportives, on parle de sédentarisation.
  • D'autres conséquences assez fréquentes elles aussi, existent. Comme les troubles du sommeil, de la vue, maux de têtes... 
  • Les médecins expliquent qu'après huit jours d'inactivité (immobilité) apparaît la perte de la masse musculaire, après 10-12 jours d'affilés, l'inactivité provoque une décalcification. D'où les mal de dos très fréquent chez les joueurs qui passent de longues heures devant les jeux vidéos.
  • Nous retrouvons d'ailleurs certains de ces effets secondaires chez quelques personnes ayant répondu à notre sondage :


  • Dans certains cas extrêmes, des joueurs perdent toute autonomie comme dans le cas de Craig Smallwood, un homme Hawaïen qui a passé près de 20 000 heures sur un jeu (Lineague 2) entre 2004 et 2009, soit 833 jours au total pour une moyenne de 139 jours par an. Aujourd’hui, Smallwood se déclare " incapable d’évoluer de manière autonome dans les activités quotidiennes comme se lever, se laver, s’habiller ou communiquer avec la famille et les amis ". 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site